Easy to Read
Facebook Twitter Linkedin Youtube

L’importance d’investir dans le soutien à l’indépendance des personnes handicapées

L’Alliance européenne de lutte contre les mesures d’austérité dans le domaine du handicap, chapeautée par le Réseau européen pour une vie indépendante, a tenu un événement au Parlement européen le 26 septembre à Bruxelles pour mettre en lumière les risques liés à la diminution des investissement dans la promotion de la vie indépendante des personnes handicapées en matière de droits.

Aurélie Baranger, directrice d’Autisme-Europe, a expliqué à l’audience et aux membres du Parlement européen quels étaient les besoins spécifiques des personnes autistes vivant dans la communauté.

Les membres de l’Alliance européenne pour la lutte contre les mesures d’austérité dans le domaine du handicap ont rencontré des eurodéputés (MPE) lors d’un événement organisé le 26 septembre à Bruxelles, dans le but de répondre aux préoccupations grandissantes face à la diminution des investissements dans la promotion de la vie indépendante des personnes handicapées à travers l’Europe. L’événement a été organisé par le Réseau européen pour une vie indépendante (ENIL).

Jamie Bolling, directeur général d’ENIL et Bengt Westerberg, ancien ministre des affaires sociales et vice-premier ministre suédois, ont donné des présentations lors de l’événement qui comportait aussi des témoignages de Bulgarie, Grèce, Belgique et du Royaume-Uni. Aurélie Baranger d’Autisme-Europe s’est exprimée sur les barrières spécifiques auxquelles se heurtent les personnes autistes lorsqu’elles tentent d’exercer leur droit à vivre au sein de la communauté.

Lire le rapport de la réunion (en anglais)