Easy to Read
Facebook Twitter Linkedin Youtube

La désinstitutionnalisation se poursuit à Tallinn

Le renforcement de l’inclusion en Europe faisant partie de ses objectifs principaux, la Présidence estonienne du Conseil de l’UE a promu l’échange d’idées sur l’abandon des institutions pour les personnes handicapées en organisant un événement de deux jours sur le thème de la dignité et de la vie indépendante (« Dignity + Independent Living = DI ») à Tallinn les 12 et 13 octobre 2017.

Plus d’une quarantaine de conférenciers ont rencontré les participants dans la capitale estonienne en vue de faire avancer les discussions et d’accélérer la transition d’une prise en charge institutionnelle vers un soutien centré sur la vie dans la communauté au sein des Etats membres. Les discussions ont porté sur un certain nombre de thèmes clés, notamment les méthodes de financement de la désinstitutionnalisation, l’importance d’un soutien politique engagé sur le long terme, la nécessité de changer les mentalités et de réduire la stigmatisation, ainsi que l’importance, pour chaque personne, de pouvoir décider de sa vie.

Les conférenciers ont également souligné la nécessité de mettre davantage l’accent sur les raisons morales, juridiques et éthiques dans la promotion de la désinstitutionnalisation et rappelé aux décideurs politiques que la désinstitutionnalisation ne consistait pas seulement à rendre les institutions plus petites mais aussi à abolir les mentalités institutionnelles. 

La conférence a rassemblé des personnes travaillant au sein des institutions européennes, d’agences, de gouvernements et d’ONG ainsi que des chercheurs. Faisaient partie des invités éminents : Helga Stevens, membre du Parlement européenne et vice-résidente de l’Intergroupe sur le Handicap ; la ministre estonienne responsable de la protection sociale Kaia Iva ; la chef d’unité « handicap et inclusion » de la Commission européenne Emmanuelle Grange et la directrice générale à la Chambre estonienne des personnes handicapées Anneli Habicht, et bien d’autres encore. L’événement a été honoré par la présence de représentants d’un large éventail d’organisations de la société civile.

En savoir plus