Easy to Read
Facebook Twitter Linkedin Youtube

« Deux minutes pour mieux vivre l’autisme »

Le projet français « Deux minutes pour mieux vivre l’autisme » met à la disposition des familles et des aidants de jeunes enfants autistes une banque de 200 vidéos pédagogiques pour leur apporter des solutions concrètes et pratiques face aux nombreuses difficultés qu’ils rencontrent dans la vie quotidienne. Ces ressources, disponibles en français et en anglais, sont gratuites et diffusées via un site internet dédié au projet.

Mis en place par Priscilla Werba, orthophoniste spécialisée dans la prise en charge des troubles du langage et de la communication dans le département des Yvelines (France), le project s’adresse aux familles d’enfants autistes ainsi qu’aux professionnels entourant ces enfants (personnel de la crèche, enseignants, orthophonistes, auxiliaires de vie scolaire, médecins, etc.).

Chaque vidéo traite d’une problématique quotidienne et apporte des solutions et conseils concrets aux aidants. Les familles et les aidants seront mieux formés et donc plus à même d’accompagner ces enfants qui bénéficieront dès lors d’un meilleur encadrement adapté au quotidien.

Les vidéos d’animation ont une durée d’environ deux minutes et mettent en scène trois enfants autistes (Sam, Emy et Tim), ainsi que leur entourage. Elles sont construites sur la base de scénarios de la vie quotidienne (par exemple : J’aide Sam à me donner la main, Comment aménager la chambre d’Emy, J’aide Tim à me regarder, etc.).

Les vidéos, consultables sur ordinateur, tablette ou mobile,  sont gratuites et accessibles sur le site du projet. Elles sont également accompagnées d’un récapitulatif imprimable des conseils qui y sont donnés. Le lancement officiel du site internet est prévu le 2 avril 2018 (Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme) avec la mise en ligne de 50 vidéos. D’ici 2020, 200 vidéos devraient être disponibles.

Cette initiative bénéficie de la caution scientifique et technique de personnalités référentes du domaine de l’autisme tels que Thomas Bouquet, directeur du CRAIF, le Professeur Richard Delorme, chef de service de pédopsychiatrie de l’Hôpital Robert Debré, le Professeur David Cohen, chef de service de pédopsychiatrie de la Salpêtrière et le Professeur Mario Speranza, chef de service de psychiatrie infanto-juvénile du Centre Hospitalier de Versailles.

Consulter le site web du projet