Easy to Read
Facebook Twitter Linkedin Youtube

Le gouvernement français annonce sa nouvelle stratégie pour l’autisme

Après 9 mois de concertation, le gouvernement français a annoncé sa Stratégie nationale pour l’autisme le 6 avril 2018. Elle sera dotée de 344 millions d’euros de 2018 à 2022. Elle propose une centaine de mesures pour « rattraper le retard » de la France. 

La stratégie présentée par le Premier ministre et la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées s’articule autour de 5 grands engagements, tels qu’énoncés par le gouvernement français:

  • remettre la science au coeur de la politique publique de l’autisme en dotant la France d’une recherche d’excellence ;
  • intervenir le plus précocement possible auprès des enfants ;
  • rattraper le retard en matière de scolarisation ;
  • soutenir la pleine citoyenneté des adultes ;
  • soutenir les familles et reconnaître leur expertise.

Un délégué interministériel sera nommé pour coordonner les actions des ministères concernés et de l’équipe projet de haut niveau, afin que les personnes autistes puissent rapidement bénéficier des effets des mesures.

Les associations françaises, membres d’Autisme-Europe, ont salué les engagements de la stratégie, notamment concernant la volonté affirmée de promouvoir l’inclusion scolaire des personnes autistes afin de faire respecter leur droit à l’éducation, ainsi que de favoriser le diagnostic et l’intervention précoce. Elles considèrent également essentiel de favoriser une approche fondée sur la preuve scientifique conformément aux recommandations de la Haute Autorité de Santé, notamment afin de faire reculer l’approche psychanalytique de l’autisme dans le pays.

Cependant, elles ont aussi exprimé leurs vives inquiétudes quant au budget alloué pour sa mise en œuvre, jugé insuffisant au regard de l’ambition de la Stratégie. Elles ont, par exemple, souligné que des moyens financiers adéquats devaient être dédiés à assurer le soutien des adultes autistes, ces derniers constituant la majorité de la population autiste dans le pays. Des préoccupations qui ont été relayées par la Directrice d’Autisme-Europe, Aurélie Baranger, lors d’une interview donnée à France 24, le 6 avril, en amont de l’annonce du plan par le Premier Ministre (en anglais) : 

La Stratégie pour l’Autisme en France, fait suite à trois Plans successifs. Le premier Plan a été initié après la condamnation de la France par le Conseil de l’Europe pour non-respect du droit à l’éducation, en réponse à la réclamation collective portée par Autisme-Europe.

Plus d’informations à propos de la Stratégie nationale pour l’Autisme