Easy to Read
Facebook Twitter Linkedin Youtube

Santé

Les personnes autistes ont les mêmes besoins en soins de santé que les personnes sans handicap et devraient bénéficier des mêmes soins et des mêmes activités prophylactiques au sein des établissements de santé généraux.

Les problèmes médicaux peuvent aggraver le comportement des personnes autistes, surtout de celles qui ne peuvent communiquer leur douleur ni d’autres ressentis. Dès lors, assurer un suivi consciencieux de leur état de santé général est prépondérant si l’on veut éviter davantage de souffrance, de détérioration des conditions de santé et une intervention inappropriée (et inutile).

Les prestataires de soins de santé et les décideurs politiques reconnaissent que de nombreuses personnes autistes ont des besoins spécifiques qui peuvent nécessiter d’adapter les pratiques courantes et les modèles de services dans le domaine de la santé afin de répondre aux difficultés propres à l’autisme. Détecter les signes avant-coureurs et traiter les problèmes de santé chez les personnes autistes peuvent être difficiles en raison de leurs difficultés à interagir socialement et à communiquer, des anormalités sensorielles fréquemment associées à l’autisme, de leur difficulté de s’adapter, de leur comportement extrême ainsi que de la peur et l’anxiété suscitées par l’auscultation, l’imagerie diagnostique et d’autres types d’intervention. Des adaptations raisonnables des soins de santé et un soutien compétent et personnalisé durant l’hospitalisation ou la consultation devrait être fournis.

En outre, les personnes autistes peuvent avoir des besoins uniques en soins de santé en raison des conditions fréquemment associées à l’autisme (par exemple, le syndrome d’Angelman, le syndrome du X fragile, la sclérose tubéreuse, l’épilepsie). Les systèmes de soins de santé peuvent jouer un rôle significatif dans l’optimisation du potentiel des personnes autistes et l’amélioration de leur qualité de vie et de celle de leurs familles en réagissant immédiatement aux inquiétudes des parents, en surveillant le comportement et le développement de l’enfant/de la personne, en référant rapidement les familles auprès de spécialistes pour une évaluation complète, en cherchant les conditions étiologiques et comorbides, en accélérant la mise en œuvre de stratégies d’intervention spécifiques, en gérant les problèmes médicaux et en coordonnant la prise en charge entre les différents systèmes de prestation de services.

En vertu de la Convention des Nations Unies relative aux Droits des Personnes Handicapées, les personnes autistes ont le droit de bénéficier de soins de santé adaptés.

Ci-dessous, quelques liens pertinents qui fournissent de l’information et des conseils sur le thème de l’autisme et la santé :

  • Projet: TRASE– Formation en éducation sexuelle (2015-2017)
  • Projet: SEAD – Education sexuelle pour personnes atteintes d’un handicap intellectuel (2012- 2015)

Publications liées (en anglais)

Personal tragedies, public crisis. The urgent need for a national response to early death in autism

Disability and healthcare checklist – Towards accessible healthcare for persons with disabilities

Right to health and habilitation – A toolkit for parents and self-advocates

Position paper on care for persons with autism

Position paper: Autism and health