Easy to Read
Facebook Twitter Linkedin Youtube

Train-ASD entend développer une formation européenne sur les systèmes de communication alternatifs

Autisme-Europe et quatre partenaires participent au projet Vocational training on Communication and Teaching Approaches in Autism Spectrum Disorders (Train-ASD), qui vise à donner aux enseignants de Grèce, de Roumanie et de Belgique les moyens de soutenir des approches pédagogiques efficaces et des méthodes de communication alternatives pour les enfants autistes.

Le projet, qui s’étend d’octobre 2018 à septembre 2020, est financé par le programme Erasmus + de la Commission européenne. L’objectif de ce partenariat stratégique est l’échange de savoir-faire en vue de développer un programme de formation à grande échelle sur l’utilisation des systèmes de communication alternatifs pour les enfants autistes dans les pays impliqués dans le projet.

Les partenaires viennent d’horizons différents, tant sur le plan national que culturel, et possèdent un large éventail de compétences. Le coordinateur du projet, Christine Syriopoulou de l’Université de Macédoine (Grèce), travaillera en étroite collaboration avec tous les autres partenaires : l’Université de Bucarest (Roumanie), la Fondation scientifique grecque pour l’éducation spécialisée (GREFSE), la société spécialisée dans l’apprentissage assisté par ordinateur INTE*LEARN (Grèce) et Autisme-Europe (Belgique).

En savoir plus

Les 11 et 12 décembre 2018, les partenaires se sont réunis pour la réunion de lancement du projet organisée par l’Université de Macédoine (UOM) à Thessalonique, Grèce. Eugenia Alexandropoulou  (vice-recteur e l’Université de Macédoine), Vicki Karavakou (département d’éducation et des sciences sociales) et Yannis Frangopoulos, représentant de l’agence grecque Erasmus+, ont accueilli les partenaires à Thessalonique et souligné la pertinence du projet pour ce qui est de promouvoir l’inclusion des personnes autistes et combler le déficit actuel des connaissances dans ce pays.

A ce stade, les partenaires entreprennent une analyse pour identifier les besoins des enseignants avant l’élaboration du programme de formation, du support matériel et des plates-formes de formation en ligne. A cet égard, Ruxandra Foloştină, maître de conférences de l’Université de Bucarest, a présenté aux partenaires le système roumain d’éducation spécialisée et de formation pédagogique.

Par ailleurs, les partenaires ont été informés d’autres projets en cours développés par l’Université de Macédoine dans le domaine de l’autisme grâce à une présentation du Professeur Nikos Fachantidis, membre de l’Académie de robotique de l’Université de Macédoine.