Easy to Read
Facebook Twitter Linkedin Youtube

Une formation sur l’autisme bientôt obligatoire pour le personnel de santé britannique

La ministre britannique chargée des soins de santé, Caroline Dinenage MP, s’est récemment engagée à inclure l’autisme dans les programmes de formation obligatoire du personnel de santé lors d’un débat parlementaire. Cette mesure est la bienvenue car elle pourrait signifier que tout le personnel du Système de Santé National (SSN) recevra une formation spécifique pour soutenir les personnes autistes, ce qui permettrait au gouvernement de s’acquitter enfin de ses obligations en vertu de l’Autism Act d’Angeleterre. Le débat a été déclenché par une pétition lancée par Paula McGowan, dont le fils Oliver, âgé de 18 ans, est décédé suite à une réaction aux antipsychotiques.

Le 22 octobre, lors d’un débat au Parlement britannique, la ministre en charge des soins de santé Caroline Dinenage MP s’est engagée à inclure l’autisme dans les programmes de formation obligatoire pour le personnel de santé. « Ce serait une occasion manquée si nous ne tenions pas compte dans notre consultation des besoins de formation du personnel pour mieux soutenir les personnes autistes ainsi que les personnes qui ont un handicap intellectuel », a-t-elle affirmé.

La consultation débutera en 2019. Les plans définitifs du gouvernement relatifs à la formation seront publiés d’ici l’été. S’en suivra un règlement qui pourrait être adopté d’ici la fin de l’année.

La National Autistic Society (NAS), membre d’Autisme-Europe, s’est félicitée de cette initiative qui est conforme aux dispositions contenues dans l’Autism Act. La NAS a soutenu la campagne de McGowan qui met en lumière les inégalités inacceptables en matière de santé auxquelles sont confrontées les personnes autistes.

Malgré les exigences de l’Autism Act selon lesquelles tous les membres du personnel de santé et de soins doivent recevoir une formation appropriée sur l’autisme, cela n’est pas souvent le cas dans la pratique et peut avoir des conséquences graves. Selon Public Health England, seulement 17 % des régions déclarent avoir un programme de formation sur l’autisme pour tout le personnel de santé et de soins, et 10 % n’en ont pas. Le programme de formation réclamé par Paula et les 50 000 signataires de sa pétition pourrait mettre fin à cette situation inacceptable.

Jane Harris, directrice des Affaires extérieures à la NAS, a déclaré : « Il s’agit d’un engagement important de la part de la ministre, qui a le potentiel d’améliorer la santé et le bien-être de centaines de milliers de personnes autistes.

 « C’est le résultat direct de la campagne inlassable de Paula McGowan, à la mémoire de son fils Oliver, y compris sa pétition qui a recueilli plus de 50 000 signatures. Nous sommes fiers d’appuyer la campagne de Paula et nous continuerons de travailler avec elle pour nous assurer que le gouvernement respecte son engagement.

 «  De nombreuses personnes autistes continuent d’avoir une santé physique et mentale bien plus fragile que celle du grand public et peuvent même courir risque plus élevé de mourir prématurément. S’assurer que tout le personnel de santé comprenne l’autisme et les changements, souvent simples à mettre en œuvre pour les personnes autistes, est une étape importante pour combattre cette inégalité inacceptable dans le domaine de la santé et créer une société qui fonctionne pour les personnes autistes. »

 

En savoir plus

Lire la pétition