Easy to Read
Facebook Twitter Linkedin Youtube

AE appelle à centraliser l’Unité handicap en vue d’intégrer le handicap dans toutes les politiques de l’UE

Le 30 septembre, Autisme-Europe, à l’instar de sept autres organisations et huit eurodéputés, s’est associée à l’appel lancé par le Forum européen des personnes handicapées (FEPH) pour transférer l’unité handicap de la Commission européenne (actuellement à la Direction générale Emploi, Affaires sociales et Inclusion) au Secrétariat général afin de mieux intégrer la Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) dans l’ensemble du travail de la Commission.

Dans le cadre de sa rencontre avec la Commissaire désignée à l’égalité Helena Dalli le 20 septembre 2019, le FEPH a appris que la nouvelle Commission (en principe) ne prévoyait pas de mettre en œuvre cette revendication clé du mouvement des personnes handicapées. Une lettre ouverte adressée à la Présidente élue Von der Leyen, au Vice-Président désigné Schinas, et à la Commissaire désignée Dalli, cosignée par Autisme-Europe et publiée aujourd’hui, demande à la Commission de transférer l’Unité handicap au Secrétariat général et de renforcer ses ressources financières et humaines.

Télécharger la lettre ouverte (en anglais)

Qu’il s’agisse de la liberté de circulation, des transports, de la numérisation, ou encore les fonds de l’UE, en passant par les lois anti-discrimination et les stratégies pour l’emploi, les personnes autistes et les autres personnes handicapées sont concernées par presque toutes les lois et politiques européennes.

L’UE a ratifié la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées en tant qu’organe régional, ce qui signifie que l’UE elle-même (pas seulement les États membres) a des obligations contraignantes qui s’étendent à toutes ses compétences. Cela signifie que l’Unité handicap doit agir en tant que point focal pour s’assurer que la Convention des Nations Unies est respectée et mise en œuvre dans toutes les politiques. Doter l’Unité handicap d’une position centrale et de ressources adéquates au sein de la Commission facilitera l’atteinte de cet objectif.

Yannis Vardakastanis, président du FEPH, a déclaré : « La lettre de mission de la commissaire désignée pour l’égalité Dalli inclut la mise en œuvre de la Convention. L’Unité handicap doit être placée sous sa supervision directe et avoir un accès central et direct à toutes les politiques pertinentes. »

Télécharger le communiqué de presse EDF (en anglais)