Easy to Read
Facebook Twitter Linkedin Youtube Instagram

Le Parlement polonais demande une stratégie nationale pour l’autisme

Le 14 avril 2021, les deux chambres du Parlement polonais ont adopté à l’unanimité une résolution visant à soutenir et à garantir l’égalité des chances aux personnes autistes. La résolution aborde la nécessité de développer et d’adopter une stratégie pour l’autisme, faisant écho à la demande d’Autisme-Europe pour l’adoption d’une stratégie holistique Européenne pour l’autisme.

De gauche à droite dans l’image ci-dessus : Małgorzata Grobelna – Responsable de plaidoyer de JiM, Katarzyna Waliszek – parent, sénateur Krzysztof Kwiatkowski – président du comité de législation, Jakub Wiktor Waliszek – auto-répresentant.

Le Parlement a reconnu que «  l’État doit offrir des conditions de vie et de travail décentes aux personnes autistes », en tenant compte les besoins de plus d’un million de citoyens, comprenant les personnes autistes,  leurs familles et aidants. Pour remplir cette obligation, le Parlement s’engage à soutenir toutes les actions visant à développer et à mettre en œuvre une stratégie pour l’autisme.

La résolution comporte un appel à l’action du gouvernement visant à créer une stratégie pour répondre aux besoins des personnes autistes afin de :

  • briser les barrières mentales, organisationnelles et financières en développant le système actuel de soutien aux personnes autistes pour mettre en œuvre leurs droits dans tous les domaines de la vie, en tenant compte du niveau de soutien dont elles ont besoin ;
  • garantir un statut digne et indépendant aux adultes, en mettant particulièrement l’accent sur l’offre d’une éducation inclusive ainsi que sur l’inclusion et l’égalité des chances sur le marché du travail.

La nécessité de créer etde mettre en œuvre la stratégie découle des dispositions incluses dans la Constitution de la République de Pologne, de la Déclaration universelle des droits de l’homme, de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, de la Convention relative aux droits de l’enfant et d’autres actes de droit international et national.

La Fondation JiM, membre d’Autisme-Europe, plaide depuis trois ans en faveur d’une stratégie pour l’autisme afin d’apporter des solutions à long terme pour améliorer la qualité de vie, en particulier celle des adultes autistes. En reconnaissance de leurs efforts de plaidoyer, qui ont contribué à l’adoption de la résolution, les représentants de la Fondation JiM ont été invités au Parlement pour assister à ce moment historique pour la communauté polonaise de l’autisme.