Easy to Read
Facebook Twitter Linkedin Youtube

Les personnes autistes réclament l’accessibilité du rail et de l’air lors de la semaine européenne de la mobilité

A l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité (16-22 septembre), Autisme-Europe a co-signé une lettre ouverte publiée par le Forum européen des personnes handicapées (FEPH), adressée aux gouvernements de l’Union européenne en vue de soutenir la proposition de réduire le délai de notification préalable pour l’assistance aux voyageurs ferroviaires handicapés, y compris les personnes autistes, dans le cadre de la révision du règlement européen sur les passagers du rail.

« Réserver une assistance pour un train deux jours à l’avance, comme c’est le cas pour les personnes handicapées dans mon pays, ne constitue pas l’égalité des droits » a déclaré Monique Post des Pays-Bas, membre du Conseil d’administration d’Autisme-Europe et membre du Comité des femmes du FEPH.

Autisme-Europe a signé la lettre avec plus de 200 organisations de personnes handicapées européennes, nationales, régionales et locales, des membres des parlements européens et nationaux, des partis politiques et des citoyens d’une dizaine de pays de l’UE, dont l’Allemagne, la Hongrie, la Pologne et la République tchèque.

Le manque d’accès des personnes handicapées au rail, à autres modes de transport ainsi qu’à l’environnement bâti, a fait l’objet d’un article dans le dernier bulletin du FEPH. Celui-ci met notamment en lumière les discriminations subies par les personnes autistes dans les aéroports ainsi que les bonnes pratiques en matière d’accessibilité lors des voyages en avion.

L’accessibilité est l’un des principes directeurs de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CNUDPH) et de l’acte juridique européen sur l’accessibilité. Autisme-Europe plaide pour sa bonne mise en œuvre dans les Etats membres de l’Union européenne.

En savoir plus